Que faire en cas de maison inondée ?

Les raisons qui peuvent causer une inondation sont multiples, que ce soit un orage, une pluie torrentielle ou une crue, il s’agit d’une expérience traumatisante.

Difficile de ne pas paniquer face à une telle situation, pourtant il est primordial de réagir immédiatement afin de préserver la sécurité des occupants de la maison ainsi que des biens.

Couper l’alimentation de toutes les sources d’énergie

Dès que vous constatez le début d’une inondation dans votre maison, le premier réflexe à avoir est d’arrêter l’utilisation des sources d’énergie comme l’eau, le gaz et l’électricité. Pour ne pas aggraver la situation, vous devez même couper les alimentations.

Quel que soit votre chauffage, il est recommandé de ne pas l’utiliser même s’il fait un froid de canard. Si vous négligez cette précaution, les appareils mouillés lors de l’inondation peuvent causer des chocs électriques ; au pire des cas, un court-circuit peut mettre le feu à votre logement.

Vous devez rapidement faire appel à un électricien professionnel qui se chargera de vérifier l’état du circuit électrique afin d’écarter tous les dangers.

Pour cela il va inspecter et tester plusieurs endroits, à commencer par le tableau électrique. Il va continuer avec la vérification de toutes les prises de courant et des appareils électriques.

Après l’inspection, vous pouvez tout rebrancher si l’électricien vous donne l’autorisation.

Les mesures à prendre en cas d’inondation

Mis à part la mise en sécurité des installations électriques, d’eau et de gaz, il y a d’autres mesures essentielles à suivre : 

Quel que soit l’état de votre plancher, vous ne devez pas descendre ni au sous-sol ni à la cave, en effet il y a une forte possibilité que la structure s’effondre à tout moment. Vous risquez par conséquent d’être pris au piège dans les décombres et de subir des dommages corporels.

L’eau du robinet ne doit pas être consommée si les services sanitaires de votre localité n’ont pas encore donné leur autorisation. L’eau des égouts ou de la crue ont pu contaminer le réseau d’eau potable, de ce fait vous risquez d’avoir des problèmes digestifs si vous en buvez.

Informer l’assurance sur la situation de votre maison

Avant de toucher à quoi que ce soit, pensez à documenter le sinistre. Ne jetez pas les objets cassés ou abîmés, car vous devrez fournir des photos et des vidéos afin de constituer un dossier solide auprès de votre assurance : ce sont des preuves irréfutables qui vous permettront de négocier un dédommagement équitable. Ces éléments visuels doivent être annexés à la demande d’indemnisation. Les travaux de nettoyage et de rénovation commencent seulement quand vous avez enregistré les faits.

Relisez votre contrat d’assurance habitation et assurez-vous que l’assurance couvre ce genre de sinistre. Sachez tout de même savoir que la loi du 13 juillet 1982 précise que l’assurance habitation couvre les dommages causés par les inondations.

Dans le cas où l’Etat reconnaîtrait l’inondation comme une catastrophe naturelle, le dédommagement va se faire par l’intermédiaire d’un fond national. En revanche, s’il s’agit d’un événement climatique, c’est votre contrat d’assurance qui définit le montant de votre indemnisation.

Enfin, les dommages doivent également être déclarés à la mairie et aux collectivités territoriales de votre région : ces entités détiennent parfois des fonds d’indemnisation spécifiques.

Sécuriser l’ensemble des biens pour les protéger de l’humidité

Pour stopper l’entrée d’eau dans votre maison, fermez toutes les ouvertures comme les portes, les fenêtres, les aérations ou encore les soupiraux. Pour colmater les interstices, utilisez des chiffons, des serviettes ou encore des planches de bois.

Mettez les objets fragiles, les médicaments et les documents importants comme les permis de conduire, le carnet de santé, le livret de famille ou les contrats d’assurance dans un endroit surélevé ; si vous avez une maison avec étage, cela est encore mieux. Les produits toxiques doivent être placés à part afin d’éviter de contaminer le reste.

Réaliser un état des lieux en présence des experts

Pour mesurer l’ampleur des dégâts causés par l’inondation, votre assurance peut envoyer des experts à votre domicile.

Afin de rendre l’endroit vivable, vous pouvez aérer et écoper l’eau ; ce geste vous donnera également l’occasion d’évacuer l’humidité dans l’atmosphère. Sachez que l’humidité sur le sol et les murs provoque la prolifération de moisissures, vous devez donc les faire sécher.

Vous allez réaliser l’état des lieux avec les experts avec des vêtements de protection, car vous allez vérifier l’état de toutes les structures en faisant le tour de la propriété. Cela vous donnera par la même occasion une idée de l’ampleur du nettoyage et des travaux de rénovation qui vous attendent.

Afin d’éliminer les risques d’effritements, d’affaissements ou de fuites d’hydrocarbures, un diagnostic de sécurité de votre habitation s’impose. 

Les étapes à suivre pour nettoyer une maison après une inondation

Lorsque vos biens sont mis en sécurité, vous pouvez commencer à nettoyer. Tout d’abord, vous devez vous équiper de protection individuelle avec une combinaison, un respirateur, des lunettes de protection et des gants. 

Vous devez ensuite vous procurer plusieurs seaux, des vadrouilles, des éponges, des sacs à ordures, du savon et du détergent.

Si vous prévoyez d’utiliser un aspirateur de liquides et de détritus secs, pensez à vous procurer une rallonge électrique, une pompe et un déshumidificateur. 

Lorsque vous avez tous les équipements nécessaires : éliminez l’eau, la boue et les autres débris. Que ce soit sur le sol ou sur les murs, vous pouvez vous servir de l’aspirateur ; sur les meubles, éliminez les saletés avec de l’eau savonneuse.

Il existe des matériaux qui ne peuvent pas se sécher ni être nettoyés à fond, c’est pourquoi il faut les jeter afin que la saleté et les moisissures ne contaminent le reste de la maison.

Cela concerne notamment  les revêtements de sol imbibé d’eau, les tapis, les cloisons sèches, les matériaux d’isolation et les coussins.

Pour les surfaces sèches ou qui n’ont pas été victimes de l’eau, il faut les nettoyer avec un aspirateur équipé d’un filtre à haute efficacité pour les particules de l’air ou HEPA.

Évaluer le montant des travaux de rénovation à entreprendre

Après le passage des experts, vous avez entre les mains la liste des dégâts dans votre maison.

Les travaux à réaliser peuvent concerner la peinture, la plomberie, le revêtement du sol et la remise en état du plafond ou du plancher. Pour connaître le budget à consacrer à tous ces travaux, vous devez vous approcher de plusieurs corps de métiers.

Réalisez plusieurs devis afin de trouver les artisans qui conviennent à votre budget, puis additionnez le prix de chaque intervention afin d’avoir le montant total de la reconstruction. 

Afin d’éviter la détérioration de toutes les structures dans votre maison, il faut entamer les travaux le plus vite possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s