Dans quelle ville investir pour un investissement locatif ?

SI l’immobilier vous tente, l’investissement locatif le fera encore plus. C’est la nouvelle tendance du moment. La mise en location propose en effet différents avantages. Non seulement la rentabilisation de votre patrimoine se fait rapidement, mais vous pourriez être éligible aux différents dispositifs de défiscalisation. 

Attention du moins, tous les investissements locatifs ne sont pas forcément bons à prendre. Il existe certaines villes où c’est un placement plus sûr qu’ailleurs. Si vous envisagez donc de vous lancer, voici quelques alternatives pour l’emplacement de votre prochain produit immobilier. 

La ville rose : un marché en pleines tensions depuis quelques années

Toulouse est la première alternative à ne pas minimiser. C’est très tendance. Avec une valeur du marché à 3 100 euros le m2, les investisseurs s’y ruent. 

Au-delà de son marché immobilier intéressant, la ville rose séduit les français pour son art de vivre, sa convivialité, son cadre et ses différentes opportunités. Professionnels comme personnels, voire pour des parcours estudiantins : Toulouse est la destination idéale. 

Nantes : la nouvelle destination des familles françaises

Nantes est la nouvelle destination des familles françaises. C’est une solution pour s’évader de la tension et de l’insécurité de la capitale, tout en ne s’éloignant pas davantage. Pour les investisseurs, c’est une opportunité. Le prix du m2 est de 3 500 euros en moyenne avec une possibilité de relouer à 10 ou 12 euros le m2. 

À Nantes, les baux classiques ont plus le vent en poupe que locations saisonnières. La ville vous promet notamment une rentabilité de 4,2% brut sur votre placement. Mais bien évidemment, investissement locatif ou non, un produit immobilier à Nantes se garde sur plusieurs années. 

Rennes : la nouvelle destination des vacanciers

Rennes est désormais la nouvelle destination des vacanciers. C’est donc aussi une belle opportunité pour un investissement locatif. Outre les baux classiques, vous pouvez vous lancer dans les locations saisonnières. 

Pour 3 000 euros le m2, vous pouvez devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison que vous pouvez faire louer à Rennes. Le loyer pour un bail classique se négocie dans les dizaines d’euros le m2. Tout dépend aussi de l’emplacement et des caractéristiques de votre bien. 

Bordeaux : le chic et le luxe en plus de la convivialité

Bordeaux est l’une des villes réputées les plus chères en matière d’immobilier en France. Elle rivalise avec Paris et Marseille et bien d’autres encore. Il n’en demeure pas moins que le chic et le luxe de cette région séduit toujours les investisseurs comme les locataires. C’est, encore aujourd’hui, l’une des plus grandes villes de France. 

Investir dans l’immobilier locatif à Bordeaux est intéressant dans le sens où les possibilités sont nombreuses. Le marché vous propose des appartements comme des maisons, voire des villas, des biens neufs ou anciens, éligibles ou non aux dispositifs de défiscalisation en tout genre. Vous pouvez louer de manière saisonnière ou proposer un bail sur le long terme. Tout est une question de gout et d’envie. 

Angers : un investissement locatif à petit prix

Angers séduit par son côté pratique. C’est une ville qui ne se trouve qu’à quelques minutes seulement la capitale. C’est une bonne alternative pour vivre loin du stress de Paris, tout en continuant d’y exercer un métier ou une activité. Les chances de réussite de votre placement locatif sont donc optimales. 

C’est d’autant plus intéressant d’acheter à Angers que désormais, les particuliers cherchent à s’embourgeoiser de plus en plus. Angers est une des villes qui séduit le plus par sa qualité de vie et son authenticité. Pour devenir propriétaire dans cette ville, vous devez investir 2 000 euros le m2 en moyenne. 

Montpellier : la ville des étudiants

Montpellier offre énormément de possibilités aux investisseurs. Et pour cause, c’est une ville qui attire notamment les étudiants qui sont toujours en quête d’appartement à louer. Les carences locatives sont donc moindres. 

Le prix du m2 se négocie ici à 3 000 euros pour un rendement de 12,60 euros le m2 pendant la location et une évolution du marché de 1,4% en moyenne. Le tout est d’apprécier son ambiance et son art de vivre. Quoique pour un investissement locatif sur place, vous n’avez pas spécialement à y déménager. Il y a les gestionnaires de fonds immobiliers qui peuvent s’en occuper à votre place. 

Lyon : des opportunités qui séduisent

Lyon est aussi une belle alternative. Ce peut-être immobilier, comme personnel ou professionnel. Depuis peu, Lyon s’annonce comme étant l’une des villes les plus tendance de France. Le taux de chômage y est minime. Particuliers comme entreprises souhaitent y déménager. Ce qui laisse de la place à différentes possibilités d’investissements locatifs. 

La bulle immobilière de Lyon est en pleine tension. Pour l’heure, vous pouvez y devenir propriétaire pour seulement 4 500 euros le m2. Mais une évolution de plus de 10% par an est à prévoir. 

Strasbourg : pour une rentabilité optimale

Strasbourg est une autre possibilité. Cette ville séduit notamment par son prix et sa rentabilité optimale. Avec un prix au m2 à 3 000 euros et une évolution de 4,9% sur un an, c’est un marché dont le loyer dans cette ville peut atteindre les 11 euros le m2 environ. Et au fur et à mesure que le marché évolue, le loyer le fera également. 

Strasbourg est aussi une ville éligible aux dispositifs Pinel, Denormandie, et même Marlaux. Le tout est de savoir choisir le bon bien et le bon emplacement. Pour vous aider en ce sens, vous pouvez compter sur les courtiers immobiliers de Strasbourg.  

Nanterre : investir à Paris sans en avoir l’air 

Quand bien même Paris est éligible aux dispositifs d’abattements fiscaux en tout genre selon loi Pinel 2021 , se lancer dans un investissement de  ce genre n’est pas une bonne idée, notamment si vous avez un petit budget. Et pour cause, le marché dans la capitale française peut atteindre les 10 000 euros le m2. Mais si vous n’avez pas envie de trop vous éloigner du centre, il reste Nanterre. Cette région du Grand Paris vous propose un  m2 à 5 000 euros environ avec une évolution de 5,1% par an.

Si vous voulez investir à Paris ou à proximité, il est important de savoir que la zone est concernée par 3 types de risques naturels : le risque d’inondation et les risques liés au sous-sol. De ce fait, il faut demander un diagnostic de l’Etat des Risques et Pollution (ERP) à paris, avant d’acquérir votre bien immobilier.

Dans cette ville, les appartements sont plus prisés que les autres investissements locatifs. Non seulement c’est moins cher, mais c’est également pratique et facile à relouer. 

Tours : du potentiel à ne pas minimiser

Enfin, vous avez Tours. Cette ville de l’ouest de France séduit autant les touristes que les locaux. C’est une des plus belles villes de France. Elle est même classée Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ici, vous avez des étudiants, des familles comme des couples ou des jeunes entrepreneurs qui viennent chaque année agrandir le nombre de populations de Tours. 

Le marché immobilier est en pleine expansion depuis quelques années. En 10 ans, une évolution de 23% du prix de l’immobilier a été enregistrée. Ce qui est de bons augures pour la réussite de votre placement. Votre bien pourra prendre facilement de la valeur au fil des années. Pour l’heure, le prix du m2 à Tours varie entre 2 000 à 5 000 euros en moyenne. Appartements comme résidences individuelles n’attendent que vous. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s