Zoom sur l’immobilier dans la ville de Mulhouse

Devenir propriétaire est une assurance à vie pour un investisseur. Que ce soit question de locaux, de résidence ou encore de grand immeuble. Mais qui dit investir signifie débourser une certaine somme pour acheter le bien. Et pour cela il faut trouver les bonnes affaires mais aussi la meilleure ville.

Parmi celles dans la ligne de mire des investisseurs, on retrouve la ville de Mulhouse. Une agglomération à mille facettes proposant des offres différentes selon les quartiers. Zoom sur le secteur immobilier local pour les investisseurs intéressés.

Au cœur de la plaine d’Alsace

kaysersberg-4440800_1280

 

 

Nichée dans la plaine d’Alsace, on découvre Mulhouse avec ses 113 000 habitants partageant les 2240 hectares de la ville.

Pour cette ville en générale, les moyens de transports ne manquent pas en raison surtout de sa présence près du carrefour des trois frontières  (un bon emplacement très stratégique pour les investisseurs économiques).

Ce qui fait la particularité de la ville c’est l’attrait des touristes pour ses beaux paysages. Ce qui fait d’elle une ville touristique très prisée grâce à ses lieux culturels comme l’Entrepôt, la salle de spectacle, le zoo, la cité du train ou encore la Filature.

Avec de beaux paysages les maisons de ville arborent certaines allées ayant gardées un côté très traditionnel. L’autre avantage aussi c’est que la ville est éligible au dispositif Pinel.

Carte des prix dans la ville

application-1756269_1280

 

L’année dernière, l’engouement pour la ville a été d’un tel engouement que les prix grimpent tout en attirant de plus en plus d’investisseurs. Les futurs acheteurs se concentrent surtout sur les moyennes propriétés dépassant les 100 mètre carré. Les demandes gravitent autour de biens disposant de 3 chambres et une ou deux pièces en plus pour les autres usages.

Les biens mis en vente gravitent autour de 200 000 à 500 000 euros. Bien qu’on rencontre des prix relativement plus élevé. Pour les petites surfaces, elles reviennent à 200 000 euros en moyenne avec possibilité de négociations.

Les maisons reviennent plus onéreuses à Mulhouse comparées à celles des villes voisines. En effet, les investisseurs sont plus enclins à miser sur des biens individuels jugés plus classiques. Le prix au mètre carré est de 1613 euros contre 1108 euros pour un appartement.

Si d’autres préfèrent l’achat, certains se ruent vers la location. Selon le quartier le loyer est variable. Il se situe entre 6 à 10 euros par mètre carré par mois. Les prix peuvent largement dépasser la moyenne en ce qui concerne les locaux à usage commercial et sa situation dans un quartier.

En ce qui concerne les terrains à bâtir, ils sont plus ou moins disponibles mais parfois loin du centre ville. En effet, au cœur même de la capitale, trouver un terrain encore nu relève souvent de l’impossible.

S’il y en a, les propriétaires ne les mettent pas à la vente. Il faut s’éloigner un peu pour dénicher la perle rare avec un prix plus ou moins accessible aux environ de 1000 euros le mètre carré en moyenne. Cela en considérant les prix très en hausse de certains terrains jugés très stratégiques.

Investissement dans le neuf ou l’ancien ?

real-estate-2955057_1280

Le neuf attire par sa modernité et l’ancien par son originalité et sa vieillesse. Les biens neufs sont nombreux dans la ville. L’avantage avec ceux-ci c’est qu’ils disposent d’une structure plus innovante.

Les biens suivent les normes actuelles dont les plus impératives pour l’acheteur : l’isolation, l’énergie et des dépenses moins importantes. En effet, certains acquéreurs ne regardent pas seulement l’apparence du bien, ils veulent connaitre à l’avance si c’est un bon investissement ou non.

L’autre avantage du neuf aussi est la possibilité de jouir d’une bonne assurance avec les papiers stipulant que le bien a suivi les normes durant la construction.

En ce qui concerne les biens anciens, ils sont de plus en plus prisés dans la ville. La plupart part en moins d’un moins après avoir été mis sur le marché. Les biens anciens partent aux environs de 220 000 euros. Celles plus grandes partent à 500 000 euros tout en restant quand même dans un bon état. Si des travaux sont à prévoir, ils sont généralement très minimes.

Les anciens affichent un bon démarrage dans son ensemble et représentent des points intéressants en choisissant très bien les quartiers.

Les quartiers les plus prisés

map-1272165_1280

Même avec des prix attrayants et une belle maison, l’emplacement demeurera toujours un facteur clé de la valorisation d’un bien. Pour un bon investissement, certains quartiers se démarquent et il est préférable d’y investir.

  • Le quartier de Rebberg :

C’est un quartier à la fois bourgeois et résidentiel de la ville. On y croise surtout des cadres mais les plus jeunes. Avec un certain dynamisme, c’est aussi un bon plan pour les jeunes couples voulant démarrer une nouvelle vie.

Le quartier est aussi connu comme étant le poumon vert de la ville. Un bon point pour ceux qui prônent le retour dans la nature. A côté de cela, les investisseurs peuvent profiter d’un riche patrimoine. Les autres avantages : proximité de la gare, des commerces, présence de biens aux styles variés.

Il faut débourser en moyenne 1600 euros le mètre carré pour devenir propriétaire. Et vous serez agréablement surpris de tomber sur des biens à l’architecture parfois très surprenante.

  • Le quartier de Riedisheim :

Dynamique et attractive, il est surtout question de commune. Cette petite ville à elle toute seule se situe dans la banlieue mulhousienne. Située dans un cadre verdoyant, on a aussi l’opportunité de profiter d’un peu de calme.

Pour une maison dans cette zone, il faut débourser entre 800 et 2900 euros le mètre carré. Et pour un appartement, entre 700 et 2700 euros le mètre carré. Le plus gros avantage de la commune c’est la possibilité d’acquérir un bien très spacieux avec jardin. Ce qui est parfois rare en centre-ville.

  • Le quartier de Brunstatt :

C’est la commune chic par excellence recherchée surtout par les cadres. Les personnes appréciant le calme et la proximité avec la nature y trouveront sans doute leur bonheur.

Les impôts locaux sont moins élevés et avec 270 000 euros environ, vous pouvez y dénicher une petite maison de 100 mètre carré à l’ancienne. Les charmantes petites rues font aussi de ce quartier un beau tableau pour les personnes recherchant un décor très champêtre.

C’est aussi une belle option pour les étudiants qui sont en phase de terminer leurs études. Avec les moyens de transports, il est aussi facile de rejoindre plus rapidement la Fonderie qui est le quartier des universitaires.

  • La Fonderie :

En pleine mutation depuis quelques années, ce quartier jouit d’une bonne réputation auprès des agences immobilières. Et cela grâce au grand chantier de réhabilitation. Le bâtiment de la Fonderie est ainsi devenue le centre de plusieurs activités intellectuelles car siégeant l’Université de Haute-Alsace. 

Dans ce quartier les cibles sont surtout les jeunes qui veulent éviter les quartiers situés loin du campus. Une raison pour laquelle l’achat y est plus accessible. Les ventes se situent entre 700 et 1700 euros le mètre carré pour un appartement.

C’est un quartier dynamique rassemblant les étudiants locaux. C’est aussi un bon investissement pour un achat et d’en faire une location après.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s