Quelles sont les différentes zones Pinel en France ?

À titre de rappel, la loi Pinel est un mécanisme permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts en échange d’un investissement dans la location pendant un long moment. La durée de l’investissement détermine en effet le pourcentage réduit sur les taxes et impôts.

Ainsi, un investisseur débutant ou expérimenté bénéficie d’une diminution de 12 % s’il investit pendant six ans.

Il bénéficie d’une réduction de 18 % s’il investit pendant neuf ans. Enfin, il gagne une réduction de 21 % sur les taxes au cas où son investissement dure 12 ans.

Les zones éligibles à ce concept se nomment les zones Pinel et ciblent les territoires où les ménages connaissent des difficultés à accéder à un logement locatif. Mais quelles sont les zones touchées par la loi Pinel  en France ?

Les conditions pour accéder à la loi Pinel

Pour jouir des avantages offerts par la loi Pinel, le futur investisseur doit miser son argent dans un logement neuf. Autrement dit, un habitat ayant été construit dans les cinq ans précédant l’achat.

Le logement en question devra également proposer un confort thermique optimal à ses occupants.

Sa performance énergétique doit donc être au beau fixe. L’acquéreur de l’habitat a en outre l’obligation de mettre le logement en location un an après son achat.

En cas d’investissement Pinel dans l’ancien, lors de l’inspection des lieux par les futurs locataires, le propriétaire devra leur montrer un document attestant que la maison ou l’appartement a subi quelques travaux de rénovation énergétique.

Et encore faudra-t-il que l’artisan soit certifié RGE. Par ailleurs, le propriétaire a comme obligation morale de respecter le plafond du loyer dans la zone et le plafond du pouvoir d’achat des locataires.

En effet, un prix maximum par m2 a été déterminé dans chaque zone éligible à la loi Pinel, avec l’objectif encore une fois de favoriser les ménages aux revenus modestes.

N’hésitez pas à vous faire aider par des conseillers comme ceux de VINCI Immobilier pendant la durée de votre projet.

Paris : un emplacement phare pour un investissement Pinel

Malgré un marché qui est en pleine tension, Paris reste actuellement l’emplacement phare pour un investissement Pinel réussi. Faisant partie de la zone A bis, c’est la zone la plus demandée en matière de location en France.

Le m2 s’affiche toutefois ici à 11 000 euros en moyenne. En effet, Paris est l’une des villes les plus chères de France en matière d’investissement immobilier.

Si vous achetez un bien locatif, éligible au dispositif Pinel, le plafond de loyer dans cette partie de la France est de 17,55 euros par m2 par mois.

Sachez aussi que le budget maximum pris en compte dans le calcul fiscal est de 300 000 euros.

Les très grandes villes de France

Une autre opportunité à ne pas manquer serait aussi les grandes villes de France faisant partie de la zone A, telles que Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, etc.

Depuis quelques années, ces dernières connaissent une ascension fulgurante en matière de demande de logements.

Toutefois, dans la zone A, le loyer que vous pouvez demander par mois sera moindre. Ici, le plafond à respecter est de 13,04 euros/m2/mois.

Acheter moins cher dans la zone B1 pour gagner plus pendant la location

En règle générale, les investisseurs Pinel tentent de s’éloigner des grandes agglomérations. L’objectif étant de trouver des marchés moins chers pour pouvoir acheter plus grand, et ainsi toucher plus de loyers malgré le plafond à respecter. La zone B1 entre autres est très prisée par les nouveaux propriétaires de biens à louer.

La zone B1 se définit comme étant celle de moyenne gamme. Elle comprend entre autres les villes de 250 000 habitants environ.

Par ailleurs, dans ces zones, la bulle immobilière semble encore présente. Pour 3 000 à 8 000 euros le m2 environ, vous pouvez accéder à la propriété. Vous pouvez ensuite la faire louer à 10,51 euros le m2 par mois.

Attention toutefois, si certaines zones de la zone B1 constituent de bonnes alternatives  de placement, ce n’est pas le cas de toutes. Bordeaux par exemple fait partie de cette dernière et aussi des villes les plus chères en matière de bien immobilier en France, avec un prix au m2 d’environ 4700€.

Investir en outre-mer : c’est possible !

Le dispositif Pinel est également applicable pour les biens d’outre-mer. Ce qui est idéal pour un investissement immobilier long terme et afin de diversifier son patrimoine.

Certes, vous devez commencer par faire louer votre appartement ou maison, pendant au moins 6 ans, mais par la suite, vous pouvez utiliser votre bien comme bon vous semble. Vous aurez alors un pied-à-terre pour les vacances.

Le prix du m2 peut se négocier entre 2 000 et 5 000 euros en moyenne dans ces zones d’outre-mer Françaises. Le plafond de loyer variera entre 10,13 euros et 12,54 euros le m2 par mois selon l’emplacement. Vous pouvez louer plus cher entre autres en Polynésie ou en Nouvelle-Calédonie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s