Faut-il investir dans un Mobil home?

Investir dans un bien immobilier permet de fructifier son épargne. Que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, le choix dépendra surtout de la rentabilité que l’on souhaite avoir. Depuis quelques années, de plus en plus de personnes se penchent sur des biens mobiles, plus exactement dans le Mobil-home. Ce projet attire aussi bien les particuliers qui souhaitent rentabiliser leur épargne ou encore les professionnels en vente immobilière. Par rapport aux autres formes d’investissement, le Mobil home propose des taux de rentabilité attractifs très séduisants, surtout si vous appliquez des démarches bien calculées. Voici quelques points à comprendre pour profiter de votre Mobil-home.

Pour quelles raisons investir dans un Mobil home?

real-estate-2955057_1280

Investir dans un Mobil home présente de nombreux avantages non négligeables. Un tel investissement permet de profiter de quelques avantages fiscaux et d’une flexibilité dans la législation qui régit la gestion d’un Mobil-home.

En effet, les contribuables ont la possibilité de jouir de quelques dispositifs fiscaux. L’objectif de l’État est de les encourager à investir dans les biens en meublé, comme les Mobil-home. Avec le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel), les contribuables profitent d’importants avantages fiscaux et comptables s’ils respectent les conditions d’éligibilité. Le Mobil home bénéficie d’une exonération de taxes propriétaires (taxe d’habitation, frais de notaires, taxes foncières, taxe d’urbanisme, redevance audiovisuelle…). C’est un privilège que la loi accorde aux détenteurs de Mobil-home, car il constitue un bien mobile et de ce fait, il n’est pas concerné par ses taxes.

Sans oublier que le camping attire de plus en plus de vacanciers, à la recherche d’un séjour plus insolite. Ce qui implique une forte croissance de la demande. L’engouement des vacanciers français et étrangers à choisir ce type d’hébergement est dû à son prix. Séjourner en camping est moins cher que dormir dans une chambre d’hôtel, alors qu’on profite des mêmes conforts. En effet, le camping ne consiste plus à implanter sa tente n’importe où dans la forêt. Désormais, il est possible de dormir dans un logement plus équipé et plus confortable, adapté aux besoins de chaque campeur. Le Mobil home fait partie des hébergements les plus demandés dans le secteur de l’hôtellerie de plein air. Le nombre d’établissements de camping ne cesse d’augmenter en France. Près 124 000 nuitées ont été recensées en 2017, soit une augmentation de 5.5 % en un an. En d’autres termes, le Mobil home peut constituer une importante source de profit, surtout si la gestion locative du bien est parfaitement maîtrisée.

Combien coûte un Mobil home?

house-366927_1280

Le prix d’un Mobil home neuf est d’environ 30 000 €. Cependant, vous n’êtes pas contraint d’investir dans le neuf si vous jugez que cela est trop onéreux pour vous. Vous pouvez acheter un Mobil home d’occasion, encore utilisable et qui est parfaitement équipé. Vous devez juste vous assurer que toutes les fonctionnalités sont neuves. Cela vous permettra de lancer votre projet plus facilement et récupérer votre achat à la TVA.

Puis qu’il s’agit d’un bien à caractère mobile, le Mobil home n’est pas soumis à la taxe d’habitation et de taxe foncière. Cependant, le propriétaire doit payer une taxe de séjour. Le bien profite d’une fiscalité intéressante. À l’achat d’un Mobil-home, vous ne payez pas de frais de notaire.

Une demande de location saisonnière

Contrairement aux biens immobiliers, la location du Mobil home ne se fait pas à l’année, selon les envies et les besoins du propriétaire. Si vous le louez à un site de camping de haut standing et dans une zone touristique élevée, vous pourrez profiter du loyer entre février et novembre. Le secteur du Mobil home subit également une demande locative toute l’année. Puisqu’il s’agit d’un placement de luxe, le prix de location peut-être exagéré.

  • Choisir correctement le camping pour un meilleur investissement

Pour que votre investissement soit rentable, vous ne pouvez pas le garer dans votre jardin. Après l’avoir acheté, vous devez l’installer dans un camping. Cependant, vous devez le choisir avec soin si vous ne voulez pas perdre de l’argent. C’est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère. Vous devez garder en tête que chaque établissement a son propre caractère de vente et de condition de location. Si vous voulez trouver un emplacement à petit prix, vous devez vous baser sur certains points :

  • La date d’occupation du camping est assez vaste pour vous faire profiter de plusieurs mois de location
  • L’établissement est parfaitement équipé (sanitaire, lave-vaisselle, lave-linge, épicerie…)
  • Les loueurs ne sont pas obligés de changer de Mobil home régulièrement

Généralement, la durée de vie d’un Mobil home est de 20 ans environ. Vous devez analyser votre contrat de location avant de le signer pour éviter d’être dans une situation inconfortable. Les termes de la location de l’emplacement doivent être stipulés clairement dans le contrat. Le bail a une validité de un an. Il souligne les frais d’entretien, d’eau et d’électricité de l’emplacement. Si l’établissement exige un changement de Mobil home à chaque renouvellement de contrat, vous devez changer de camping, car cela est synonyme de malhonnêteté. Plus vous changer de Mobil-Home, plus vous ne pourrez fructifier votre investissement.

Mobil home: les questions clés à se poser avant de se lancer

door-1590024_1280

De plus en plus d’investisseurs s’intéressent aux projets de Mobil-home. Faisant partie des hébergements les plus appréciés par les vacanciers, le Mobil home connaît une forte demande. Cependant, il s’agit d’un projet assez coûteux qui mérite réflexion. Un mauvais investissement peut vous ruiner en un rien de temps. Avant de vous lancer, vérifiez ces quelques points.

  • Le choix de l’emplacement

Vous êtes obligé d’installer votre Mobil home dans un village de vacances, un camping ou un parc résidentiel. Vous devez donc prendre le temps de choisir votre emplacement. Prenez le temps de bien vérifier les services qui seront proposés, le cadre de l’emplacement, l’aménagement, les équipements… Il est également important de bien étudier l’éloignement de l’emplacement par rapport à la ville ou au village, tout comme la région où votre camping sera mis en place. Vous devez opter pour une région qui vous plaît, et qui vous aimeriez y passer du temps.

  • Les conditions de location

Si vous envisagez de mettre en location votre Mobil-home, vous soit choisir vous-même le locataire ou demande au responsable de l’emplacement de s’en occuper à votre place. Vous devez de ce fait déterminer quelle serait sa commission pour se charger de cette prestation. Cela vous permettra de profiter d’une meilleure rentabilité. Vous devez donc définir avec le camping les conditions de location de votre Mobil-home. Si l’établissement dispose déjà d’un système qui lui est propre, assurez-vous que ses conditions répondent à vos besoins.

  • Les conditions de revente

C’est un point important à vérifier avant d’acquérir votre Mobil-home, surtout si vous changerez d’avis au bout de quelques années. Est-il possible de le revendre ? Sous quelles conditions pourriez-vous le faire ? L’établissement accepte-t-il que vous retiriez le Mobil home de son emplacement ? En analysant ces éléments, vous pourrez juger si vous disposez d’une liberté sur le bien ou pas.

  • Les conditions de renouvellement

Le contrat de location d’un Mobil home est de un an renouvelable. Il n’est pas tacitement reconductible. Vous devez vous informer auprès du gestionnaire de camping des conditions de renouvellement de contrat. Il doit vous informer au plus tard trois mois avant l’échéance de sa décision. S’il décide de ne plus renouveler le contrat, demandez-lui les raisons de ses décisions. Il doit fournir un motif légitime. Vous devez également vous informer des autres conditions de location en rapport avec le nouveau contrat, en plus du prix. Si vous n’êtes pas d’accord avec les nouveaux changements mentionnés, dans le contrat, assurez-vous d’avoir la possibilité de déplacer votre Mobil home dans un autre établissement.

  • Comment éviter les clauses abusives ?

Certains sites de camping appliquent des clauses abusives, selon les anomalies que les enquêteurs de Direction générale de la concurrence de la consommation, et de répression des fraudes. En voici quelques-unes :

— restriction des  obligations de l’exploitant concernant les installations dédiées au propriétaire du Mobil-home, absence de l’obligation d’entretien et de surveillance.

— amputation des droits du consommateur, le Mobil home est mis en gage en cas de non-paiement du loyer.

— déséquilibre dans le règlement des litiges, le bail est par exemple modifié de façon unilatérale.

Les pièges et erreurs à éviter

mistake-1966448_1280

Pour profiter d’un investissement rentable, il est primordial de connaître tous les pièges à éviter avant d’acheter votre Mobil-home.

  • Acheter un Mobil home en dehors d’un établissement de camping

S’adresser à un professionnel en dehors d’un établissement de camping peut être moins onéreux. Les prix proposés peuvent être séduisants et vous serez tenté de conclure l’achat. Cependant, ayez en tête que certains établissements n’acceptent pas les nouveaux Mobil home qui ne viennent pas de leur parc. Si certains l’acceptent, vous devez vous attendre au paiement d’un droit d’entrée assez élevé, allant de 2000 € à 8000 €. Vous devez aussi vous charger du transport de votre convoi dont le prix peut grimper jusqu’à 3000 €.

  • Acheter votre camping auprès d’un particulier

Il s’agit d’un autre piège à éviter si vous voulez avoir votre Mobil home à bon prix. En effet, le prix de vente peut dépasser la valeur réelle du Mobil home sur le marché. Vous devez toujours vous attendre à quelques vices cachés qui sont souvent abusifs. Vous ne profiterez d’aucune garantie. Vous devez également vous charger du prix des déplacements qui n’est pas des moindres. Bien évidemment, vous devez également vous acquitter des droits d’entrée.

  • Acheter son Mobil home sur un terrain privé

Vous envisagez d’acheter un Mobil home et vous avez décidé de ne pas mettre en location ? Cette formule est faisable, mais attention aux codes de l’urbanisme. Ceux-ci peuvent changer selon les régions. Vous devez de ce fait en prendre connaissance avant de lancer votre projet. Généralement, les réglementations du Mobil home dépendent de sa superficie.

Pour une superficie de moins de 20 m², vous devez faire une demande d’installation au préalable à la mairie avant votre achat. Si le Mobil home a plus de 20 m², vous devez effectuer une demande de permis de construire à la mairie, car le Mobil home est considéré dans ce cas comme une habitation. L’arrêté du 28/09/07 et aux articles A.111-7 et A.111-8 du code de l’urbanisme stipule que le Mobil home doit se conformer au paysage et son environnement d’implantation, comme toute nouvelle construction qui aura lieu dans la région.

Si vous envisagez de louer votre mobile-home, vous n’avez pas le droit de l’installer sur un terrain. De plus, cela ne vous permettra pas de profiter de la rentabilité locative dont vous aurez besoin. Peu de personnes envisageront de s’installer dans un terrain privé pendant leurs vacances.

  • Les bons dispositifs à suivre pour profiter d’une meilleure rentabilité de votre mobile-home

Le Mobil home est un projet très rentable à condition de suivre quelques règles.

  • Acquérir votre Mobil home sur une zone d’exposition du camping

Cette solution vous épargnera de nombreux frais. En achetant votre mobile-home dans le camping d’emplacement, vous ne payerez plus de droit d’entrée ni de frais de transport du convoi. Vous pouvez également profiter d’un large choix de Mobil-home, neuf ou d’occasion selon votre budget. Vous ne serez pas également contraint de payer des droits d’installation. Vous êtes également sûre d’acquérir un mobile-home de qualité, qui a reçu les révisions nécessaires selon les modèles. Avec cette option, vous pouvez opter pour l’emplacement qui correspond à vos besoins.

  • Installer le Mobil home sur un terrain de camping

C’est la meilleure solution à prendre en compte si vous souhaitiez profiter d’un investissement locatif de votre Mobil-home. Cela vous permettra surtout de réaliser un achat sécurisant et de profiter d’un maximum de rentabilité. La plupart des vacanciers choisissent des campings proposant de nombreuses prestations (centre aquatique, activités pour les adultes, clubs pour enfant…). Ils recherchent également des endroits plus conviviaux et plus familiaux où ils pourront passer d’agréables moments, sans se soucier de la sécurité de leurs enfants, et où ils pourront profiter des attractions touristiques présentes dans la région.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s