Toutes les étapes pour réaliser un garage chez vous

Un garage est un atout considérable pour votre maison. Sa fonction première est d’accueillir la voiture, mais il peut également recevoir du matériel de bricolage et de jardinage. Dans ce cas, vous associez votre garage à un espace de stockage

Si vous avez un projet pour construire votre propre garage, vous devez avoir de solides connaissances en bricolage. Vous devez commencer par établir un plan bien précis afin de visualiser la faisabilité de votre projet.

Vous devez ensuite évaluer les différentes contraintes avant d’entamer la construction proprement dit.

Faire un état des lieux

La première étape d’un projet de construction de garage est la réalisation d’un état des lieux. Grâce à cette étude, vous pourrez associer votre besoin à la réalité sur place. Vous pourrez par la suite savoir si vous pouvez réaliser la construction. 

Les besoins peuvent différer d’une personne à l’autre. Cette pièce a pour vocation d’être un abri pour votre voiture. Toutefois, rappelons qu’il peut être à la fois un atelier et un espace de rangement.

A part cela, faire un état des lieux va vous permettre de connaître les caractéristiques du lieu d’implantation. Connaître les différentes obligations pourra également vous être utile. Parmi les objectifs, vous devez être en connaissance de la superficie de votre garage à la fin de cette phase. 

Déterminer l’étendue de votre garage

La taille de votre garage va dépendre de ce que vous allez en faire. Sur ce point, vous n’avez que très peu de marge de manœuvre avec un espace disponible restreint. Pourtant, un large périmètre va vous permettre de donner plusieurs fonctions à votre garage.

Un garage destiné à une seule voiture mesurera au minimum 15 m². Il est possible d’avoir une superficie jusqu’à 20 m² si vous voulez vous déplacer aisément dans votre garage. Cela va également augmenter le confort. 

Afin que deux voitures puissent entrer dans votre garage, 30 m² de superficie sera obligatoire. Vous pouvez aller jusqu’à 40 m² dans le cas où l’espace vous le permet.

Avec cette superficie, vous pouvez exploiter votre garage autrement. Vous pouvez par exemple installer une seule voiture mais à la place de l’autre, vous allez aménager un espace de rangement. Vous pouvez également aménager l’espace restante pour introduire l’une des activités que nous venons de citer plus haut. 

En outre, il est nécessaire d’avoir au moins 50 ou 60 m² pour garer en même temps deux voitures et aménager un espace pour une autre activité.

Pour avoir des mesures précises, vous pouvez très bien mesurer chaque meuble de garage à même le sol. Veillez seulement à ne pas oublier d’ajouter une marge afin que vous puissiez ajuster la superficie en cas d’oubli.

Vous devez aussi anticiper quelques changements pour satisfaire vos besoins sur le long terme ou pour pouvoir concrétiser vos futurs projets. Vous pourrez par exemple échanger votre voiture actuelle en un modèle plus spacieux.

Il est également possible qu’aujourd’hui, vous ne souhaitez que garer une seule voiture, mais plus tard vous aurez envi de consacrer un espace pour mettre divers outils d’entretien. Dans ces cas, vous devez laisser une surface conséquente en plus du résultat de vos calculs. 

Choisir la porte de votre garage

Dans votre plan, vous devez déjà définir les équipements que vous allez installer dans votre garage. La porte de garage est le principal élément important donnant du caractère à ce local. Vous avez le choix entre une porte sectionnelle, basculante, battante, enroulable ou pliante. 

Une porte enroulable de garage permet d’économiser de l’espace car la porte va se nicher dans un coffre. Une porte basculante quant à elle va engager l’espace au plafond tout comme la sectionnelle.

Celle-ci sera aussi disponible avec un modèle qui se place sur le mur latéral lors de l’ouverture. Concernant la porte battante, ses deux vantaux peuvent s’ouvrir soit vers l’intérieur soit vers l’extérieur.

Choisissez le matériau de construction en fonction de votre budget et du niveau de sécurité. En parlant du budget, le montant à dépenser va dépendre de la superficie de votre garage. 

A titre indicatif, vous devez dépenser entre 7 000 et 10 000 euros pour un garage de 25 m². Le prix va varier en fonction de la présence d’un raccordement à l’eau ou à l’électricité.

Se renseigner sur les règlements municipaux concernant la construction d’un garage

Il existe certaines règles qui régissent la construction d’un garage. Ces informations seront disponibles auprès de la mairie dans votre localité. Elles pourront être relatives à des limites par rapport à la hauteur sous plafond ou à une superficie nécessaire pour permettre une marge de recul.

La couleur et le matériau de construction peuvent également être parmi les obligations. Vous devez notamment respecter l’harmonie de l’aspect esthétique en l’associant avec le style du reste des éléments sur votre façade.

Toujours dans le souci de mettre en accord la porte de garage avec le style de la maison, il existe des restrictions à propos de la pente du toit.

Même si votre ville ou commune impose plusieurs règles, il faut tout de même considérer l’emplacement du garage. Prenons l’exemple d’un garage qui se situe au bord d’une rue.

La loi interdit l’installation d’une porte battante qui s’ouvre vers l’extérieur. Cette dernière pourra en effet gêner la circulation. Certaines portes de garage ne pourront pas non plus être installées sur un terrain en pente ou rocailleuse. 

Par ailleurs, le règlement peut être plus strict dans le cas où votre terrain est traversé par un réseau de gaz, d’égout ou d’aqueduc. Vous devez réaliser des ajustements sur votre plan. Il se peut que vous soyez obligé de déplacer l’emplacement de votre garage si le réseau est imposant. 

En dernier lieu, un garage mesurant en dessous de 20 m² n’a pas besoin d’un permis de construire. Au-delà de cette superficie, la construction de votre garage ne pourra se faire qu’avec la possession de cette autorisation. Les documents à fournir pour réaliser une demande incluent un certificat de localisation et un plan de votre garage

Si vous voulez alimenter votre garage en eau et en électricité, d’autres documents doivent être fournis.

Construire le garage 

La construction d’un garage ne doit pas nécessairement être réalisée par des entrepreneurs. Vous pouvez très bien réussir les travaux tout seul. 

Pour commencer, vous devez creuser une fosse pour pouvoir réaliser les fondations. Vous devez vous assurer que cette base est assez solide et dans les normes pour que la sécurité de votre garage soit bien garantie. Il y a par exemple des mesures à respecter par rapport à la profondeur et à l’épaisseur de cette édification. 

Lorsque vous entamer la construction des murs, vous devez vous soucier de l’isolation de votre garage. Sa performance d’isolation va dépendre du choix de matériau.

Si vous n’envisagez d’introduire que des voitures, il n’est pas nécessaire d’opter pour des matériaux isolants performants. La résistance du facteur isolant pourra donc se situer entre R-12 et R-20.

Par contre, si vous prévoyez d’installer un espace de vie dans votre garage, il vous faut au moins un facteur isolant R-27. 

Après avoir érigé le mur, vous allez continuer par mettre en place la structure du toit. A la fin, vous n’avez plus qu’à mettre la porte du garage et les autres ouvertures que vous avez prévues.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s