Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Devant un monde en mutation, nombreux sont les changements qui ont pu être opérés. Les actions commerciales évoluent recherchant sans relâche un compromis pour garantir l’égalité et la liberté des hommes.

Le contrat social est l’élément essentiel qui protège et défend tout individu. Il se concrétise dans le livre de la loi. Cela implique que, le contrat social établit des liens entre les parties. Le contrat se définit comme étant un instrument fondamental pour l’organisation de la vie sociale. Par un contrat, les parties s’engagent au respect des règles qu’elles ont fixées par consentement mutuel.

Le code civil énonce que les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. On s’accorde tous à dire que toutes les activités et relations humaines sont basées sur des contrats. En général, l’appartenance au secteur formel est une nécessité pour bénéficier de la protection juridique.

Toutefois, certains emplois sont considérés comme informels mais qui sont quand même couverts par les dispositions législatives. Qu’en est-il alors d’un mandataire immobilier qui est un tout nouveau métier ?

Définition d’un mandataire immobilier

magnifying-glass-2831367_1280

Le métier du mandataire immobilier est encore méconnu du grand public. Il s’agit d’un nouveau métier qui est apparu dans les années 2000. Il connait un succès éclatant en raison des avantages qu’il offre à celui qui l’exerce et à son client.

D’une part, le mandataire immobilier peut bien gagner sa vie grâce aux commissions qui sont relativement importantes. Et d’autre part, l’acheteur bénéficie des coûts réduits par rapport aux agences immobilières classiques.

En 2017, il a été enregistré 20 000 professionnels de mandataire immobilier. Son nom de mandataire lui vient du fait qu’il reçoit un « mandat » de la part d’un agent immobilier. L’agent immobilier est alors le mandant. Un mandataire immobilier joue le rôle de négociateur immobilier.

Il peut aussi être appelé agent commercial en immobilier car il est présent tout au long de la transaction immobilière. Un mandataire immobilier est chargé de la négociation et de la vente d’un bien pour le compte d’un agent immobilier ou pour un réseau de mandataires immobiliers.

Un mandataire immobilier est un professionnel qui peut aider à la réalisation d’un projet en rapport avec l’immobilier. La vente, la location ou l’achat d’un bien immobilier entrent dans le cadre du métier du mandataire immobilier.

C’est une personne qui travaille pour la concrétisation d’un projet immobilier. Le mandataire immobilier ou agent mandataire immobilier est un conseiller en immobilier.

Les conseils, que l’agent mandataire donne à son client, concernent particulièrement les manières de procéder et la suivie des étapes préalables pour la réalisation de son projet immobilier. Il peut s’agir des conseils sur la vente, l’achat ou la location d’un bien immobilier. En effet, pour vous aider à vendre, à acheter ou à louer un bien immobilier, vous pouvez vous tourner vers un mandataire immobilier. Il se chargera de vos besoins et montera votre dossier jusqu’à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixés.

Par simple définition, on peut dire que le mandataire immobilier est une personne physique qui travaille pour le compte d’un agent immobilier. Il a en effet le statut de prestataire indépendant. Une profession indépendante qui est chargée de négocier, de conclure des contrats de vente, de location ou de prestation de service.

Il convient de noter qu’un mandataire immobilier n’est pas habilité à rédiger un compromis de vente. Seuls les titulaires de la carte professionnelle et les notaires peuvent rédiger le compromis de vente selon la législation.

Par conséquent, le mandataire immobilier est une personne physique immatriculée au registre spécial des agents commerciaux. Il n’a pas la qualité de commerçant et ne peut pas avoir de clientèle propre, ni être titulaire d’un fonds de commerce. Il agit au nom et pour le compte du mandant.

Relation entre l’agent immobilier et le mandataire immobilier

business-3362103_1280

Depuis quelques années, le métier de mandataire immobilier se rapproche à celui d’agent immobilier. Des nuances sont à considérer concernant les statuts de ces deux professions.

Même si leurs missions sont proches, ils exercent leurs métiers dans différentes conditions. Le mandataire immobilier a le statut de micro-entrepreneur. Il se distingue d’un salarié et ne bénéficie pas de la carte T. Il peut toutefois se servir de la carte T de l’agence immobilière s’il est rattaché à un réseau.

Sur le plan juridique, le mandataire immobilier exerce en toute indépendance un travail non salarié. Pour exister, un mandataire immobilier a besoin d’une collaboration avec une agence immobilière ou un réseau immobilier qui lui donne un mandat.

Le métier de mandataire immobilier est régi par le code du commerce et non du code du travail. Cela signifie qu’il n’y a pas de lien juridique entre le mandataire immobilier et son mandant.

La relation entre le mandataire et son mandant peut être qualifiée de partenariat. Pourquoi ? tout simplement car l’agent commercial en immobilier gagnera un pourcentage sur les honoraires de la vente.

En vertu de la loi Hoguet du 2 janvier 1970 relative aux métiers d’entremises sur les immeubles et fonds de commerce, il est interdit au mandataire immobilier de rédiger des actes sous seing privé, de donner des consultations juridiques et de recevoir des fonds.

L’obligation de suivi d’une formation d’un mandataire immobilier

graph-3186077_1280

Le métier de mandataire immobilier est une profession qui évolue d’une manière perpétuelle. Raison pour laquelle les dispositions législatives changent de temps en temps. C’est ainsi que les responsabilités des propriétaires et des professionnels ont fait l’objet de plusieurs modifications réglementaires.

La vente d’un bien immobilier devient de plus en plus difficile chaque année. Pourtant, les conséquences d’une vente non conclue peuvent être trop lourdes à supporter par les deux parties.

En effet, tout candidat à l’acquisition a le droit de réclamer toutes les garanties nécessaires pour sécuriser son investissement. L’entrée en vigueur de la loi ALUR en 2014 exige la suivie d’une formation professionnelle pour tout ce qui a trait avec l’immobilier. Cette formation doit être continue de 14 heures par an ou de 42 heures au cours des 3 dernières années consécutives d’exercice.

Le métier du mandataire immobilier

multi-tasking-2840792_1280

Le mandataire immobilier est un professionnel indépendant qui travaille pour le compte d’un agent immobilier. Il a été vu plus haut qu’il effectue des missions similaires à celles d’un agent immobilier.

Les missions d’un mandataire immobilier consistent principalement à trouver des acquéreurs, des vendeurs ou des clients à la recherche d’un bien immobilier. Il négocie et conclut des transactions immobilières comme la vente et l’achat pour le compte de l’agent immobilier. Il se constitue gérant du portefeuille de clients en accompagnant les vendeurs et les acheteurs dans leurs projets immobiliers.

Son statut de mandataire lui permet de travailler librement. Un mandataire immobilier effectue plusieurs tâches. Il évalue les demandes d’estimation en ayant des connaissances sur le prix du marché. Il signe des mandats venant des agences immobilières. Il prend en photos des biens immobiliers qui seront mis en vente.

Le mandataire effectue la saisie des caractéristiques des biens sur un logiciel. Il assure la publication des annonces sur le site internet de l’agence. Il organise des visites des biens mais surtout négocie des conditions d’achat ou de vente, etc.

Le métier de mandataire immobilier ressemble beaucoup au métier d’agent commercial. Ce qui le distingue de ce dernier c’est qu’il agit pour le compte d’une agence partenaire, à laquelle, il est rattaché. Cela signifie qu’il n’agit jamais en son nom. Un mandataire immobilier a pour tâches principales, la prospection pour obtenir de nouveaux mandats, la proposition de biens à vendre aux acheteurs potentiels, la visite chez les vendeurs, négocie, réalise les formalités administratives inhérentes à la vente et donne des conseils sur tout ce qui a trait aux transactions immobilières.

On peut dire qu’un mandataire immobilier est chargé de nombreuses missions. Il effectue la prospection pour obtenir de nouveaux mandats. Il a également pour mission de proposer les biens à vendre aux acheteurs potentiels.

Il organise la visite chez les vendeurs. Il assure également le rôle de négociateur. C’est le mandataire immobilier qui réalise les formalités administratives relatives à la vente. Il joue également le rôle de conseiller sur tout ce qui a trait aux transactions immobilières.

Ainsi pour assurer toutes les missions qui lui sont attribuées, un mandataire immobilier doit répondre à certains critères. Autrement dit, la réussite de la carrière d’un mandataire immobilier dépend entièrement de ses compétences et de ses connaissances en la matière.

Pour devenir mandataire immobilier et réussir dans ce domaine, des conditions et des qualités sont requises. Une de ces qualités est l’aspect relationnel qui est à développer tout au long du métier. Le sens de l’écoute est également primordial car comme il a été dit précédemment, un mandataire immobilier ressemble beaucoup à un agent immobilier dans l’accomplissement de ses missions. Cela est dû au fait qu’il est utile d’avoir le sens de l’écoute pour cerner rapidement le besoin du client pour l’accompagner dans son projet.

Travailler en tant que mandataire immobilier signifie être patron de soi-même. Cela implique qu’il faut bien se préparer mentalement avant de s’y lancer. La discipline et l’organisation sont de rigueur pour bien réussir dans ce domaine. Il faut également mettre dans la tête que sans travail est synonyme de sans production et sans chiffre d’affaire.

Les avantages de travailler comme étant mandataire immobilier

laptop-2838921_1280

Si vous êtes à la recherche d’un emploi autonome qui vous permettra de connaitre l’épanouissement personnel, le métier de mandataire immobilier est celui qu’il vous faut. Nombreux sont les avantages et effets bénéfiques que cette profession peut vous offrir.

Celui qui exerce ce métier a la chance de travailler en toute indépendance. Il est libre de fixer ses objectifs et pour manager ses horaires. Devenir mandataire immobilier signifie être rémunéré par une commission en fonction des transactions réalisées. Autrement dit, plus le mandataire immobilier travaille, plus il gagne de l’argent.

A part cette liberté en raison de l’indépendance du métier, un mandataire immobilier a également la chance de pouvoir travailler chez lui-même. C’est une profession qui peut se faire à domicile. Cela signifie qu’il permet au mandataire immobilier de gagner du temps en étant maître de son revenu et de ses horaires de travail. Avec son statut d’auto-entrepreneur, le mandataire immobilier est indépendant.

Le mandataire immobilier est libre d’organiser son temps de travail comme il bon lui semble. Il peut travailler à son domicile ou d’un bureau indépendant sans avoir le statut salarié. Il n’a pas de contraintes d’horaires, d’assurances ou de gestion administratives lourdes comme le cas d’un agent immobilier. En exerçant en tant que mandataire immobilier permet d’avoir une grande liberté d’action.

A part cette grande liberté d’action que la profession de mandataire immobilier peut procurer, il existe un autre effet bénéfique. Cela concerne particulièrement les charges et les commissions. Même si un mandataire immobilier ne reçoit pas de salaire mensuel, il importe de remarquer que le marché immobilier est porteur de multiples opportunités.

Ce métier peut en effet vous procurer des revenus intéressants. D’ailleurs, les charges pour devenir mandataire immobilier sont moins élevées par rapport à l’agent immobilier. Pourtant, le travail d’un mandataire immobilier peut générer des flux importants de clients. Les commissions en tant que mandataire immobilier sont nettement supérieures à celles d’un agent immobilier.

L’immatriculation pour devenir mandataire immobilier

audit-3209053_1280

Le métier de mandataire immobilier ne nécessite aucun diplôme. Toutefois pour l’exercer, certaines démarches sont à suivre.

En effet, la première chose à faire est de créer son entreprise. Pour démarrer en tant que mandataire immobilier, il faut ouvrir une micro-entreprise. Pour ce faire, la signature d’un contrat d’agent commercial avec une agence immobilière ou un réseau immobilier est primordiale.

Après avoir conclu ledit contrat, il est important de s’inscrire au registre spécial des agents commerciaux. L’inscription au registre spécial des agents commerciaux nécessite la fourniture des documents. Il faut que les dossiers soient au complet pour que vous obteniez une attestation de collaborateur délivrée par la CCI pour démarrer votre activité.

Lorsqu’on parle de dossiers à compléter, on entend par là, la réunion des pièces essentielles à déposer auprès du Greffe du Tribunal de Commerce. Ces pièces nécessaires sont la photocopie de votre carte d’identité, le formulaire ACO en deux exemplaires, une déclaration de non-condamnation pour un délit suivie de votre contrat de mandataire immobilier.

Ces pièces sont utiles pour vous inscrire au registre spécial des agents commerciaux. Une fois que vous avez réuni toutes ces pièces précitées, vous allez par la suite recevoir un extrait Kbis dans les plus brefs délais mentionnant votre immatriculation.

La réception d’une attestation de collaborateur venant de votre mandant vous permettra de commencer votre activité. Pour mieux vous protéger, il est plus judicieux de contracter une assurance civile en responsabilité professionnelle à votre nom.

  • Les choix qui se présentent au mandataire immobilier pour exercer son métier

Pour devenir mandataire, vous avez deux choix. Le premier est de travailler avec une agence immobilière. Le deuxième consiste à vous rattacher au sein d’un réseau immobilier. Quel que soit votre choix, vous serez protégé par les dispositions légales. Cela implique que sur le plan juridique, il n’y a pas de différence entre collaborer avec une agence immobilière ou avec un réseau immobilier.

Seulement, ce sont l’organisation du travail et la rémunération qui les différencient. Si vous décidez de collaborer avec une agence immobilière qui emploie plusieurs collaborateurs, il y a possibilité de travailler en équipe. Si vous optez pour l’adhésion à un réseau immobilier, vous allez travailler seul. La grande différence entre ces deux options est surtout la rémunération. Le travail avec un réseau immobilier vous permettra d’avoir des revenus plus intéressants.

En réalité, en collaborant avec un réseau immobilier, vous pouvez toucher la commission de 70% au minimum. Pourtant, en agence vous ne percevrez que 50% des honoraires au maximum. En général, travailler avec un réseau immobilier est plus intéressant financièrement qu’avec une agence immobilière.

Toutefois, il convient de noter que lorsque vous travaillez avec une agence qui emploie plusieurs collaborateurs, grâce à votre mandat de vente et si un autre négociateur le sort, vous toucherez 25% des honoraires. L’autre 25% sera pour votre collègue négociateur et l’agence aura 50% des honoraires.

Cette indépendance en matière de rémunération signifie que le mandataire immobilier est totalement autonome. Aucun lien de subordination n’existe entre lui et son mandant.

Il convient tout de même de noter une exception, Il peut arriver mais rarement qu’une subordination officieuse soit instaurée en agence immobilière. Cela se manifeste quand les agents immobiliers demandent à leurs mandataires de tenir des permanences, ils imposent des rapports pour que le mandataire travaille dans l’agence.

Cette subordination officieuse est interdite par la loi. Cela est dû au fait qu’elle bafoue le droit du mandataire immobilier qui doit travailler en indépendance. L’emploi de cette subordination officieuse est alors interdit par les dispositions légales car il va à l’encontre du statut d’indépendant du mandataire immobilier.

Selon la loi L. 134-1 du code de commerce, un mandataire immobilier qui, à titre de profession indépendante, sans être lié par un contrat de louage de service, est chargé de façon permanente de négocier et éventuellement, de conclure des contrats de vente, d’achat, de location ou de prestation de service, au nom et pour le compte de producteurs, d’industriels, de commerçants ou d’autres agents commerciaux.

Cette situation ne risque en aucun cas d’arriver lorsque vous travaillez avec un réseau immobilier en raison du fait qu’un réseau immobilier n’a pas d’agence physique. Lorsque vous décidez de travailler avec un réseau immobilier, vous avez à payer une redevance mensuelle d’environ 200 euros.

Quel que soit votre décision, que vous optez pour l’agence immobilière ou préférez un réseau immobilier, vous n’aurez de compte à rendre qu’à vous-même. Vous devez votre réussite et votre échec à vous-même.

Les agences immobilières et les réseaux immobiliers ont les mêmes outils et les mêmes supports de communication. Votre réussite dépendra entièrement de votre implication et votre envie de vous former dans un système qui évolue sans cesse. Il vous faut juste avoir les qualités requises qui ont été vues plus haut. C’est-à-dire, les bonnes capacités relationnelles, le sens de l’écoute, l’amour du travail indépendant.

Conseils pour devenir mandataire immobilier

info-375164_1280

Il a été vu plus haut qu’un mandataire immobilier effectue plusieurs missions. Il a pour objectif principal la satisfaction des deux parties qui vont conclure un contrat. Pour mener bien son travail et réussir en immobilier, un mandataire immobilier peut suivre une formation spécifique. A la différence de l’agent immobilier qui doit acquérir des compétences sociales et juridiques.

La fonction de mandataire immobilier n’est pas difficile à atteindre car il ne demande pas de diplôme. Toutefois, certains réseaux immobiliers exigent la détention du baccalauréat. Cette exigence est causée par les nombreuses missions que le mandataire a à accomplir.

Le succès d’un mandataire immobilier peut provenir de ses compétences sociales et juridiques tout comme un agent immobilier. Avant de prendre votre décision, le mieux serait de bien vous poser les bonnes questions en fonction de vos objectifs. Votre intérêt pour le domaine immobilier ainsi que votre disponibilité pour vous lancer dans une nouvelle activité doivent primer.

Il est ainsi plus sage de suivre une formation spécifique en « agent mandataire immobilier » pour connaitre tous les rouages de la profession. Il existe différents organismes proposant des formations de mandataire en transaction immobilière comme l’Ecole Internationale de Transaction Immobilière (EITI). Cette école offre des cours de 160 heures qui vous permettront d’obtenir un certificat d’aptitude de mandataire indépendant immobilier. Ce certificat vous sera délivré suite à un examen écrit.

La détention d’un certificat d’aptitude de mandataire indépendant immobilier vous offrira de nombreux avantages. Grâce à ce certificat, vous pouvez démarrer votre activité en toute sérénité, car il assure votre légitimité auprès de vos clients.

Parce qu’un mandataire immobilier ressemble beaucoup à un agent immobilier dans l’exercice de son activité, le mieux serait d’apprendre à avoir les compétences d’un agent immobilier. Si le métier d’agent immobilier exige des compétences juridiques et des connaissances en bâtiment, un mandataire immobilier ferait mieux de suivre son chemin.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s