Que veut-on dire par immo-interactif ?

On dit souvent que « qui maîtrise l’internet, maîtrise le monde ». Le commerce électronique apporte de nombreux avantages en matière de relation continue entre le vendeur et l’acheteur.

Le monde numérique est bénéfique pour les deux parties et doit constituer un atout pour tous. En effet, tout le monde devrait être capable de faire de l’internet un moyen de développement.

De nos jours, l’internet est devenu notre quotidien. C’est pour cette raison que de nouvelles formes de stratégies naissent de jour en jour pour faciliter la vie.  L’invention de l’immo-interactif par les notaires français en est un exemple concret. Par simple définition, l’immo-interactif est un nouveau système de vente et d’achat d’un immobilier par enchères en ligne.

Cette nouvelle manière de vente et d’acquisition de bien immobilier est encore peu connue des investisseurs. L’immo-interactif peut pourtant augmenter les chiffres d’affaires de ceux qui souhaitent investir dans ce domaine.

Il convient malgré tout de noter que l’immo-interactif présente également des inconvénients malgré les nombreux avantages qu’il peut offrir. La meilleure option pour bien trouver son chemin est de bien mesurer le pour et le contre. Cette mesure à prendre consiste surtout à sortir de l’ignorance vers la connaissance.

La notion de « l’immo-interactif » et son déroulement

handshake-3382503_1280

Comme il a été dit plus haut, il est désormais possible de vendre et d’acheter un bien immobilier en bénéficiant de toutes les garanties juridiques. La vente notariale interactive ou l’immo-interactif est en effet une des voies la plus sûre qui conduit vers le succès.

Ce, en raison du fait que le notaire se porte garant depuis le début de conversation jusqu’à la signature d’un contrat de vente.

Le processus est simple, il suffit qu’un particulier confie la vente d’un bien immobilier à un notaire. Le notaire aura pour rôle de diffuser les annonces immobilières avec photos, descriptifs, date et horaires de visite. Un accord est alors établi entre le vendeur et le notaire sur la date de la vente.

La vente d’un bien immobilier dure en général 24 heures. Les acquéreurs potentiels préalablement inscrits devront montrer leurs intérêts durant cette période d’une durée de 24 heures.

A l’issue de cette période, c’est à dire à la fin des 24 heures, le vendeur a le droit de retenir la meilleure offre. Le vendeur peut par conséquent faire un compromis avec son notaire.

Une signature de compromis de vente mentionnant la meilleure offre se réalise alors chez le notaire du vendeur. Malgré cette simplicité de processus, des conditions sont requises et nécessite une observation importante.

Le respect de certaines règles est primordial pour que le notaire puisse garantir la sécurité du vendeur et de l’acquéreur. Pour bien comprendre le processus, il s’avère utile de prendre en considération toutes les personnes qui seront mise en relation durant l’immo-interactif.

En premier lieu, il y a le vendeur, le vendeur du bien immobilier qui va confier la vente de sa propriété à un notaire. Ensuite, le Client qui désigne toute personne physique ou morale disposant d’un agrément pour déposer une offre d’achat sur le site.

Et enfin l’office notarial, ce dernier a pour rôle de diffuser sur le Site une annonce de vente ou de location d’un bien immobilier. Il existe par conséquent trois protagonistes importants pour la réalisation de l’immo-interactif.

A part ces trois acteurs, il importe de remarquer l’action entreprise par l’Editeur qui met à la disposition des utilisateurs et des clients les différents services proposés par le Site.

Pour ce qui concerne de service en matière de vente interactive notariale, il importe d’avoir certaines connaissances sur la prestation fournie. En guise d’illustration, les rôles de l’Office notarial consistent à gérer le service immo-interactif en ligne.

L’Office notarial crée également des annonces de mise en vente. La gestion de la participation des clients et la réception des offres via la salle des ventes dématérialisée. La suivie des consultations gratuites par les utilisateurs qui n’ont pas déposé une offre.

La réception des offres est aussi la responsabilité de l’Office notarial. A part cela, l’Office notarial rapporte les offres sur les biens mis en vente pour lesquels ils ont reçu un agrément.

Les étapes à suivre pour réaliser l’immo-interactif

infographic-2895154_1280

Les acteurs principaux pour la réalisation de l’immo-interactif sont le notaire, le vendeur et l’acheteur. Mais avant cela, certains acteurs comme l’éditeur, les utilisateurs et le site ne sont pas à négliger. Tout simplement car ils jouent un rôle important pour concrétiser la relation entre les acteurs principaux via un contrat de vente ou un contrat de bail.

Pour acheter et vendre un bien au meilleur prix n’est pas chose aisée en l’état actuel du marché immobilier. C’est pour cette raison que les notaires proposent une méthode innovante telle que l’immo-interactif.

Cette nouvelle méthode permet de vendre au juste prix en quelques semaines seulement. Pour un bon déroulement du processus, des étapes sont à suivre. La toute première étape est l’évaluation du bien. Le notaire définit la stratégie de vente avec le vendeur. Face à cela, le vendeur lui confie la mission de trouver un acquéreur potentiel. Le notaire est alors amené pour aller chercher la meilleure offre sur le marché.

Une fois que le mandat de recherche soit reçu, le notaire procède à la collecte des informations en rapport avec le bien à vendre. Ces informations concernent surtout les documents d’urbanisme, diagnostics et tout ce qui est en rapport avec les paperasses.

Le notaire rédige par la suite dans le cahier des conditions particulières en fixant le cadre dans lequel la vente va se dérouler. Le notaire met en place ce que l’on appelle par « plan média » pour assurer la publicité de la vente.

Un plan média est composé majoritairement de la publication d’annonces sur internet –via immobilier.notaire.fr mais aussi SeLoger Explorimmo, le Bon Coin. Le plan média peut également être élargi par des parutions dans les journaux d’annonce dans la presse locale.

Une organisation des visites groupées vient après que les personnes intéressées se sont manifestées. Les personnes intéressées s’engagent pour prendre connaissance des conditions particulières. Ces dernières demandent leur agrément électronique délivré par le notaire.

Une fois que la durée de 24 heures qui a été convenu entre l’Office notarial et le vendeur ait débuté, vient la proposition des offres des personnes intéressées. Cette étape se fait publiquement et en ligne.

La recherche des acheteurs potentiels se matérialise par l’existence de concurrents pour un bien immobilier. L’immo interactif favorise la progression des prix pour dénicher une belle affaire. L’option pour cette nouvelle méthode est économique. En effet, A l’issue des 24 heures prévues, le vendeur choisit le prix qui lui convient le mieux parmi les offres proposées.

D’habitude, l’acheteur qui propose un prix le plus élevé sera celui qui sera sélectionné. Par conséquent, une signature de compromis est née entre le vendeur et l’acquéreur. Il convient tout de même de remarquer que dans certains cas même les plus offrants pourront ne pas être retenus. Ce refus vient généralement du non-respect des conditions en rapport avec l’immo-interactif.

Les différentes conditions pour participer à l’immo-interactif

conditions-624911_1280

Il a été vu précédemment que pour la protection de tous que ce soit vendeur ou acheteur, des règles sont à respecter. Ces conditions concernent surtout l’objet à vendre, les attitudes à prendre en immo-interactif.

En premier lieu, il est essentiel de considérer que l’immo-interactif concerne seulement les biens immobiliers à vendre. Cette méthode est efficace sur les marchés structurés. C’est pour cette raison qu’il est préférable de privilégier sa mise en œuvre quand la demande existe.

Une méthode qui s’adapte aux prix de vente difficile à déterminer. En fait, quand le marché est évolutif et l’emplacement est convoité par un grand nombre, l’immo-interactif est la meilleure option.

Pour aider le vendeur à trouver un meilleur prix, l’immo-interactif demeure la solution idéale.  Il suffit juste que le vendeur s’adresse à tout office notarial pour l’orienter des acquéreurs potentiels. Dans certains cas, l’Office notarial dirige le vendeur vers un autre office si nécessaire.

A part les bénéfices que le vendeur peut avoir en faisant appel à un Office notarial, l’acheteur lui aussi a sa part de bénéfice. L’invention de l’immo-interactif permet aux personnes qui sont à la recherche d’un bien immobilier d’être à l’abri des intempéries de proposition suspectes.

Il faut malgré miser sur la vigilance car nombreux sont les sites qui font usage de fausse identité pour gagner en confiance. Mais en raison du fait que l’immo-interactif est encore peu connu par le public, les sites destinés à cette fin présentent peu de menace en matière de fraude.

D’ailleurs, des règles sévères et rigoureuses existent pour réprimander les mauvaises personnes. Faire confiance à l’immo-interactif apporte beaucoup d’avantages pour l’acquéreur mais également le vendeur. Le site qui œuvre pour l’immo-interactif est celui qui offre le plus de sécurité pour les deux parties. Avec L’Office notarial qui se porte garant et prend pour responsabilité les conséquences qui peuvent découler de ses actes.

Pour y parvenir, certains points méritent une étude approfondie. L’un de ces points concerne les conditions d’acceptation par le client. Il y a aussi les engagements du client et enfin les droits de propriété intellectuelle du site.

Avant de procéder au dépôt d’une offre sur le Site, le Client a l’obligation d’accepter certaines conditions d’utilisation. Cette acceptation se concrétise par un clic fait par le client montrant qu’il accepte toutes les conditions d’utilisation dans l’interface du service.

Il y a par exemple la création d’un compte pour participer à une vente immo-interactif par l’éditeur. Tout client qui consulte le service est réputé accepter toutes les versions à chaque nouvelle connexion au service.

En ce qui concerne le bien immobilier à vendre, l’Office notarial le met en vente sous forme d’appel d’offres immo-interactif. Cela a pour but principal de permettre aux clients de procéder à des offres sur le bien directement en ligne.

Le site ne fait pas partie à l’accord de vente. Cette non-participation fait de lui une tierce personne et n’est responsable de l’existence ou non d’une transaction.

Quant au client, son engagement se concrétise sous diverses formes dont son indépendance, son acceptation de ne pas procéder à des offres fictives et sa prise de contact une fois sélectionné comme acquéreur du bien. L’attribution d’un mandat de recherche par le client signifie que le client accepte toutes les conditions pour la mise en œuvre d’un contrat de vente une fois que l’Office notarial ait trouvé un acquéreur.

En d’autres termes, le client n’a pas le droit de faire retarder la signature d’un compromis de vente. Le client n’a pas le droit d’introduire une clause suspensive. L’attribution d’un mandat est synonyme de confiance. Il est pourtant permis de résoudre le bien immobilier individuellement en cas de souscription dans les autres agences immobilières.

Les responsabilités de tous les acteurs en immo-interactifs

business-1012761_1280

Il a été vu plus haut l’existence des acteurs directs ou indirects pour la mise en œuvre d’un compromis de vente. Les acteurs directs sont surtout le propriétaire du bien immobilier, l’acquéreur et le Notaire. Parmi les acteurs indirects en matière d’immo-interactifs, il existe le Site, l’éditeur et les utilisateurs.

Ces différents acteurs ont leurs rôles importants pour accélérer la vente des biens immobiliers. Leurs responsabilités ne sont pas la même en fonction de leurs rôles. Pour bien élucider tous les cas, il importe de bien distinguer les rôles attribués à chacun de ces acteurs directs et indirects.

Face à cela, nous allons parler des rôles de chaque acteur dans le cadre d’une vente notariale. Tout d’abord, il y a le client qui pourrait devenir acquéreur après déposition d’une offre d’achat sur le site. Un acquéreur a été en premier lieu un utilisateur qui a accepté les conditions requises en immo-interactif.

Cette acceptation s’est concrétisée par son clic dans l’interface du service. L’acquiescement fait par le client signifie également qu’il laisse le site lui créer un compte pour participer à une vente immo-interactif.

Un client est libre de déposer ou non une offre. Il convient de noter qu’un client peut se définir comme étant une personne physique ou morale disposant d’un agrément pour déposer une offre d’achat sur un site. A part le client, l’éditeur du site prend également un rôle prépondérant. Un éditeur travaille pour les utilisateurs et les clients. Il met à la disposition des utilisateurs et clients les différents services fournis par le Site.

Lesdits services consistent pour l’Office notarial à créer des annonces de mise en vente. La gérance des clients qui ont reçu l’agrément électronique. Il y a aussi le Site qui désigne le site officiel de l’immobilier des Notaires. Le site est un acteur non participatif à la vente.

Le site n’est alors qu’un moyen pour faciliter la vente d’un bien immobilier. Pour ce point, il est essentiel de miser sur la vigilance. Il faut bien en effet vérifier le nom du site pour ne pas ne tomber sur des faux sites.

L’utilisateur est la personne qui consulte le Site sans pouvoir déposer une offre. En effet, les rôles attribués aux acteurs indirectes en immo-interactif contribuent directement à la signature d’un compromis de vente. L’éditeur travaille pour gérer les clients et les utilisateurs et se réserve la possibilité de modifier en tout ou partie les conditions d’utilisation du Site.

Le client est celui qui a été accepté pour déposer une offre de prix par rapport à un bien immobilier mis en vente. Quant au Site, il n’est pas tenu pour responsable comme le client et l’Office notarial lors d’une clause. Le Site constitue juste un moyen utilisé par l’Office pour mettre en relation les acheteurs et les propriétaires des biens immobiliers.

Ensuite, Le client et le vendeur mais aussi l’office notarial sont les acteurs qui ont le plus part de responsabilité. Cette grande responsabilité est due à leur participation directe en immo-interactif.

En ce qui concerne le client, il est responsable des engagements souscrits au terme des conditions d’utilisation du Site. Par exemple, le client est tenu d’agir pour son propre compte personnel ou celui d’une personne physique ou morale qu’il entend représenter et pour lequel il a reçu un mandat.

Le Client s’engage également à ne pas procéder à des offres fictives sous peinte de se voir interdire par l’éditeur et l’Office mais également l’accès à d’autres ventes. Le client sélectionné et qui a eu gain de l’offre doit impérativement contacter sous 24 heures l’Office ayant mis le bien à la vente. Le non-respect de cette condition peut conduire le client vers l’impossibilité d’accéder à de nouvelles ventes.

La responsabilité du client s’élargit par son attribution d’un mandat de recherche. En effet, si le client a souscrit auprès d’une agence immobilière particulière un mandat de recherche, le client n’a pas le droit de retarder la date de signature du compromis ni d’introduire une clause suspensive.

Il existe malgré tout une exception au cas où le bien présenté en immo-interactif a été trouvé par un professionnel. Et que ledit professionnel a reçu la souscription du Client,

Par conséquent, le client doit honorer le mandat et d’assurer individuellement la résolution de ce dernier. A part cela, le Client s’engage à respecter le caractère confidentiel de l’agrément délivré par le site. Il se déclare alors seul et responsable à l’égard de l’éditeur. Le client s’engage également à respecter l’intégrité du site et le bon déroulement des mises en vente.

Pour aider les clients qui ont accès à internet peu performant, une historique et les résultats des dernières mises en ventes en immo-interactif sont fournis par le Site. Le Client est en effet tenu de bien vérifier les offres proposées sur le Site notamment sur la date limite de validité.

Enfin, le vendeur a également de nombreuses obligations en termes d’immo-interactif. La première obligation du vendeur réside sur sa soumission à donner des informations en rapport avec sa propriété.

Il existe trois informations importantes que le vendeur doit procurer. La première est l’information juridique et la seconde concerne l’information technique. Et la troisième information est en relation avec l’environnement du bien immobilier. Sur le plan juridique, le vendeur est par exemple obligé d’informer l’’acheteur de l’existence de servitudes de passage, de vue, d’écoulement des eaux, d’hypothèque ou d’autres privilèges quand le bien est pris pour gage pour garantir un crédit ou d’autres charges grevant le bien immobilier.

Il est important de mettre à la connaissance de l’acquéreur tous les pactes liés au bien immobilier en question. Pour ce qui est de l’information technique du bien immobilier, le vendeur a l’obligation de fournir la superficie exacte du bien immobilier.

L’existence de termites, de plombs ou encore d’amiante sont à révéler à l’acquéreur. Pour le terrain prêt à bâtir, le vendeur doit tenir informer l’acquéreur sur les règles d’urbanisme applicable et les possibilités de construction. A part cela, quand le terrain à bâtir est un lot de lotissement issu d’une division effectuée, il importe de noter dans la promesse de vente une mention de bornage doit être inscrite.

Quant à l’environnement du bien immobilier, il importe de tenir compte de l’existence éventuelle de risques naturels prévisibles dans la région. Par exemple, l’inondation, le mouvement de terrain. La présence de servitude d’urbanisme, la conformité de l’installation d’assainissement individuel de la maison. L’exploitation d’une activité polluante à proximité. En fait, le devoir d’information du vendeur est vaste et sa responsabilité est importante.

Les renseignements en matière de vente immobilière doivent être donnés à l’acquéreur dès la signature de l’avant contrat. Il est donc important d’être conseillé par un professionnel du droit et de l’immobilier.

D’où l’importance de l’immo-interactif qui est une vente du bien immobilier fait part l’Officier notarial. La vente en immobilier interactif est très rapide et offre de nombreux avantages pour le vendeur comme pour l’acheteur.

Le seul point négatif aux horizons pour cette nouvelle méthode de vente en immobilier réside sur la concurrence. En effet, la concurrence peut s’avérer rude car un bien immobilier peut intéresser plusieurs acheteurs. Toutes propositions d’offres peuvent être suivies en temps réel. Il reste juste à savoir si laquelle parmi toutes les dépositions d’offres va être sélectionnée par l’éditeur.

Le temps c’est de l’argent pourtant, il semble que l’idée innovante de l’immo-interactif est celle qui offre le plus d’avantage en matière de rapidité.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s